astuces d’entretien et petites réparations en plomberie

Certaines circonstances vous obligent à résoudre vos soucis de dépannage sans l’intermédiaire d’un plombier.Il vous faudra simplement connaître certaines techniques pour détecter rapidement d’où provient une fuite d’eau. Notre guide fournit aussi des conseils utiles pour installer ou remplacer vos équipements plomberie sans pépin.

se servir d’un compteur pour repérer l’origine d’une fuite

Quand votre facture d’eau monte inhabituellement au-delà de votre consommation d’habitude en moyenne, cela ne peut être autre qu’un problème de fuite.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le relancez pas avant au moins 12 à vingt quatre heures.

Il vous faudra en second lieu relever les indications du compteur au moment de la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux chiffres c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal localisé en aval du compteur. Attendez 12 à 24 heure avant de le réactiver.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en m3 . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hl, daL et l alignées à droite de la virgule. Quand les douze à vingt quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Après avoir laissé votre compteur inactif pendant au moins une durée de 12 à vingt quatre heures , rouvrez-le ensuite notez ce qu’il affiche. Laissez l’eau s’échapper de votre robinet tout en surveillant le compteur d’eau Le cas où ce dernier continue à tourner révèle une fuite d’eau quelque part . Coupez- le une nouvelle fois et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez noté ce que votre compteur d’eau a affiché ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Le débit réel de fuite d’eau se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre compteur .
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

 Que faire en cas de fuite de canalisation ?

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en état de défectuosité .

  • Comment combler une fuite d’eau au niveau d’ une tuyauterie en Cu ?

Pour combler un tuyau en cuivre , servez-vous d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Opérer un bouchage de tuyau en cuivre : C’est presque un jeu d’enfant avec du mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Première étape : nettoyer délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour la sécher . Commencez ensuite par laquer minutieusement le tuyau en Cu sur une zone légèrement plus large que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

fuite raccord

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Commencez par morceler le mastic et moulez- le jusqu’à ce que vous obteniez une boule de coloris uniforme et huileux . Une fois cela accompli, appliquez le mastic sur la conduite. La zone de fuite a été bien astiquée . Maintenant il vous faudra y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère bien à celle-ci. Il vous suffit d’attendre le temps nécessaire pour laisser durcir et sécher le produit et ainsi permettre un colmatage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Quelques recommandations utiles pour le colmatage de tuyau en Cu avec du ruban adhésif spécial :

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher votre tuyau en cuivre . Une fois cela effectué, il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante .

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau du raccord

  • Quand votre bague PVC est fuyante, c’est qu’ elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas-là. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois . Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le replacer pour réparer la fuite ou le remplacer si c’est nécessaire.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de comblement choisir pour son type de tuyauterie en cuivre pour résoudre une fuite d’eau

Une fuite n’est pas aussi facile à localiser qu’elle paraisse . Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de tuyaux , vice de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de fuite doit correspondre la solution adaptée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra installer un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Comprenant deux composants dissociés : durcisseur et adhésif, le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

Comment boucher une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Stoppez votre robinet principal, celui qui alimente votre système de canalisation

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée . Coupez le compteur.

  1. Avec votre stylo-feutre, commencez par démarquer , de part et d’autre, les zones à scinder de la partie abimée de votre tuyau en PVC.
  2. Les segments résiduels doivent être totalement polis

Pour réussir le polissage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur conventionnel .

  1. Maintenant au tour de l’astiquage des surfaces de contact !

Prenez votre feuille essuie-tout, imprégnez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 cm .

  1. Place maintenant au dégel des champs de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle , il faudra le faire.

  1. Les fragments de tuyau à remplacer une fois réunis , Métrez-les !

Avant de retirer la partie abimée jaugez- la d’abord . Retirez donc 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place maintenant au découpage du nouveau fragment de tuyau :

Le tube de remplacement est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite votre stylo-feutre et commencez par tracer la longueur des zones à découper. Muni de votre scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet scindez le nouveau tube puis abrasez ses extrémités . Vous pouvez vous servir d’ un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Passez à l’étape de l’assemblage du nouveau fragment de tuyau après l’avoir mesuré et découpé

Votre tuyauterie est maintenant prête à accueillir le tronçon de tuyau neuf ! Pensez d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers qui maintiennent la partie la plus courte. Ceci, de sorte qu’ elle soit détachée du mur ou bien posée au sol .

  1. Votre tuyauterie est maintenant rassemblée ? Passez tout de suite à l’encollage des zones de contact !

Procédez de 2 façons :

  • encoller sur les surfaces déglacées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts au bout du tuyau et des sections de la conduite d’origine.
  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du nouveau tube , sans les faire tourner. Le tuyau neuf doit être par la suite enfilé de chaque côté, de part et d’autre .

Comment changer une chasse d’eau ?

Fermez le robinet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en la tirant avant de songer à son remplacement .

  1. Retirez le couvercle de la chasse d’eau :

L’unique façon de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra détordre le fil assurant son lien .

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Utilisez une clé plate ou une clé à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique l’immobilisant .

  1. Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.
  2. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Nettoyez la céramique puis, restaurez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Remontage robinet-flotteur : l’avant-dernière étape du montage de votre chasse d’eau neuve :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, insérez le pas de vis dans son trou. Consolidez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Votre toilette est maintenant prête à accueillir la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : cinq conseils utiles pour un détartrage à succès

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, désactivez-le

Avant de détartrer votre chauffe-eau , commencez déjà par débrancher son disjoncteur général tout en détachant le fusible.

  1. Vidangez le chauffe-eau en toute sécurité après l’avoir préalablement débranché

Effectuer une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau électrique doit être entièrement vidangée.

  1. La vidange est terminée ? Félicitations ! songez maintenant à désinstaller la résistance du chauffe-eau électrique

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau électrique ? Félicitations ! Place maintenant au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Bravo ! vous avez récupéré la résistance, lavez- la à son tour
  2. Après avoir entièrement vidangé votre chauffe-eau , pensez à remettre la platine à sa place puis, branchez et réactivez votre chauffe-eau

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau .